AgroCampus 47

Enseignement Agricole Public de Lot-et-Garonne

Notre stratégie

Politique ERASMUS

Français

L’obtention de la charte ECHE doit nous permettre de poursuivre le développement des mobilités professionnelles individuelles des apprenants et des personnels.

Nos objectifs principaux et à long terme sont clairement de :

  • poursuivre et renforcer la dimension européenne/internationale de notre établissement
  • permettre à tous nos personnels du supérieur de réaliser des mobilités pour améliorer leurs compétences linguistiques, professionnelles et managériales, introduire de nouveaux modes d'apprentissage, d'enseignement ou d'évaluation avec de nouveaux outils ou de nouvelles ressources et des modes d'organisation innovants
  • favoriser une connaissance réciproque des milieux éducatifs et de la formation et des milieux professionnels pour leur rapprochement
  • développer les compétences professionnelles des apprenants en vue d'une meilleure employabilité en France ou à l'étranger
  • éduquer ces derniers à la citoyenneté européenne/internationale à travers les projets de mobilité et d'échanges
  • développer l'accueil en mobilités entrantes de jeunes et de personnels dans notre établissement (encore insuffisant)

(…) Nos partenariats déjà actifs sont consolidés mais nous devons néanmoins en rechercher d'autres afin de proposer un plus large éventail d'établissements et d’entreprises liés à nos filières professionnelles.

Force est de constater l’adhésion croissante de tous les centres constitutifs de notre établissement (…) à la construction de l’Espace Européen de l’Enseignement (...). De plus, la reconnaissance des périodes de mobilité effectuées à l’étranger (grâce au projet STELLA pour l'enseignement scolaire, CESAA pour l'enseignement supérieur et MEDAA pour les apprentis) s'inscrit dans le sens d’une reconnaissance des compétences promue dans le cadre du programme Erasmus+.

La mission de coopération internationale constitue l’une des cinq missions de l'enseignement agricole français. Inscrite dans le code rural par la loi d'orientation agricole du 9 juillet 1999, son importance a été réaffirmée par la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt du 13 octobre 2014. Elle s'appuie en particulier sur le développement de la mobilité de la communauté éducative, dans toutes ses composantes dans un souci de réciprocité (Art. L. 811-1 du CRPM). Par ailleurs, cette mission répond aux 4 grands axes de la Stratégie Europe et international 2018-2022 du Ministère de l’Agriculture :

  • contribuer à la construction d'une Union européenne forte, ouverte sur le monde et protégeant ses intérêts
  • accompagner la transition vers des systèmes porteurs de solutions durables
  • renforcer le positionnement à l'international des entreprises françaises, des savoir-faire et de l'expertise publique
  • participer au renforcement de la gouvernance mondiale des systèmes de production et de consommation en coordonnant l'action du ministère avec l'ensemble des parties prenantes.

Enfin, la région Nouvelle Aquitaine inscrit ces projets de coopération dans ses priorités et poursuit son soutien à la Mobilité Internationale des jeunes en cours de formation, qu’ils soient lycéens, apprentis, étudiants, stagiaires de la formation professionnelle ou apprenants du secteur sanitaire et social.

English

ENGLISH The ECHE charter should allow us to continue developing the individual professional mobility of both learners and staff. Our main and long-term goals are clearly to:

  • strengthen the European / international dimension of our establishment
  • allow all our higher education staff to carry out mobility to improve their linguistic, professional and managerial skills, introduce new modes of learning, teaching or evaluation with new tools or new resources and modes of innovative organization
  • promote mutual knowledge of educational and training environments and professional environments for their reconciliation
  • develop learners’ professional skills with a view to better employability in France and abroad - teach them European / international citizenship through mobility and exchange projects
  • develop incoming mobility of young people and staff in our establishment

Our already active partnerships have been consolidated, but we must nevertheless look for others in order to offer a wider range of establishments and companies linked to our professional sectors. It is clear that all the constituent centers of our establishment have growing support for the construction of the European Education Area. In addition, the recognition of periods of mobility carried out abroad (thanks to the STELLA project for school education, CESAA for higher education and MEDAA for apprentice farmers) is in line with the promotion of skills recognition within the framework of the Erasmus + program. The international cooperation mission is one of the five missions of French agricultural education ministry. Enshrined in the rural code by the agricultural orientation law of July 9, 1999, its importance was reaffirmed by the law on the future of agriculture, food and forestry of October 13, 2014. It is based in particular on the development of mobility of the educational community, in all its components for the sake of reciprocity (Art. L. 811-1 of the CRPM). In addition, this mission responds to the 4 main axes of the Europe and International Strategy 2018-2022 of the Ministry of Agriculture :

  • contribute to the construction of a strong European Union, open to the world and protecting its interests
  • support the transition to systems that provide sustainable solutions
  • strengthen the international positioning of French companies, know-how and public expertise
  • participate in strengthening the global governance of production and consumption systems by coordinating the action of the ministry with all stakeholders.

Finally, the region of New Aquitaine makes these cooperation projects one of its priorities and continues to support the International Mobility of young people in training, whether they are high school students, apprentices, students, trainees in vocational education or learners in the health and social sectors.